FormationGuide du formateur

Curation et « content curation »

Ces deux termes Nord-Américains, n’ont pas encore de réelle traduction française et si vous rencontrez le mot curation dans un article traitant de formation, il n’a, très certainement, pas du tout la signification française habituelle. Et pourtant le concept auquel il se rattache est fort intéressant. Mais avant de vous parler de ce concept, je vais faire une analogie.

Vous êtes conservateur d’un musée, et dans les collections de votre musée vous avez une dizaine d’œuvres d’un peintre régional très connu. Vous êtes un spécialiste de peintre et vous désirez organiser la saison prochaine une exposition sur un thème très spécifique, par exemple « le visage de la femme dans l’œuvre de… ». Malheureusement, uniquement cinq tableaux de votre fond illustrent ce sujet, ce qui est un peu court pour une exposition. Vous connaissez parfaitement l’ensemble de l’œuvre de ce peintre et vous savez quel tableau se trouve dans quel musée, mais de plus vous connaissez aussi les collectionneurs privés qui possèdent des œuvres d’intérêt. Vous avez une idée très précise du message que vous aimeriez faire passer et du cheminement pour le construire.
Pour cela vous allez commencer par prendre contact avec certains musées et certains collectionneurs privés en expliquant votre objectif, votre démarche et en sollicitant un prêt ou un échange temporaire. Vous allez recevoir un certain nombre de réponses positives et les œuvres que vous allez pouvoir obtenir, associées à celle de votre musée constitueront les œuvres de votre exposition. Mais cela n’est bien sûr pas suffisant. Vous allez ensuite contextualiser les œuvres, c’est-à-dire rédiger des textes explicatifs qui seront affichés à des endroits clés de l’exposition. Puis vous allez ensuite définir le parcours physique dans les différentes salles de votre musée en choisissant le lieu d’accrochage de chaque tableau et en adaptant l’éclairage qui le mettra en valeur. Votre exposition commence à prendre forme.
Cette démarche est très proche de celle d’un formateur qui désire construire une formation. Le formateur connait ses apprenants, sait ce qu’ils savent déjà et ce qu’il veut leur apprendre.
Il a à sa disposition des modules pédagogiques qu’il a créé lui-même (tutos, PDF, Powerpoint…), mais a besoin de matériels pédagogiques complémentaires. Il a alors deux solutions. La première est de créer de toutes pièces ces nouveaux éléments, ce qui peut s’avérer long, coûteux et fastidieux. La seconde est de rechercher sur le Web des éléments déjà crées par d’autres, qui correspondent exactement à ses objectifs (pédagogiques).

C’est cette démarche de recherche, de sélection, de choix qui s’appelle la « curation ». Il est en effet inutile de refaire ce qui à déjà était fait, à condition d’avoir l’honnêteté de citer la source et le créateur de l’unité pédagogique. Il ne restera alors plus, au formateur qu’à créer son parcours de formation, de le contextualiser et de l’organiser.