FormationLogicielParcours de soinsTuto et vidéo

Parcours « Maladie Rénale Chronique » au Centre de Néphrologie Les Fleurs

Utilisation d’outils numériques pour améliorer l’expérience patient.

2/4 – Quelques explications techniques.

Dans le billet précédent nous vous avons décrit une organisation pédagogique sans utiliser aucun terme spécialisé. Nous allons maintenant vous les donner et vous les expliquer.

Il s’agit d’une formation de type blended learning, c’est-à-dire qui alterne des phases en e-learning donc à distance, en utilisant internet, et des phases en présentiel, et donc en présence du formateur, dans ce cas il s’agit soit de l’infirmière de coordination, soit d’un autre professionnel de santé.

Nous utilisons de courtes vidéos (3 à 6 minutes), on parle aussi de tutoriels (le terme de capsules est utilisé au Canada). Chaque vidéo s’attache à expliquer une notion simple, élémentaire, un concept simple, un geste technique, un tour de main (par exemple : quels sont les aliments riches en potassium ?).

Nous utilisons des séquences de vidéos (4 à 6) : certains utilisent le terme de micro-learning. Il s’agit de séquences d’apprentissages courtes et focalisées sur un sujet précis (ex. : Le potassium : 1) Quels sont les aliments riches en potassium ? 2) Qu’est-ce qu’une hyperkaliémie ? 3) Comment reconnaître les premiers signes d’une hyperkaliémie ? 4) Quels médicaments permettent d’éviter l’hyperkaliémie. Quand et comment les prendre ? 5) Les conseils de la diététicienne).

Nous utilisons une plateforme LMS (Learning Management System).

Dans notre cas nous avons choisi « Le Tutoriel Médical ». Il s’agit d’un site internet accessible sur tous les ordinateurs, smartphones ou tablettes. Ce LMS permet d’organiser les formations à partir du matériel pédagogique qui est déposé sur le site. Le matériel pédagogique peut être très varié (PDF, PowerPoint, fichier son, Word…) même si nous privilégions les vidéos (MP4) qui sont beaucoup plus ludiques, faciles à regarder et correspondent mieux aux attentes des apprenants actuels.

Cette plateforme est accessible par abonnement.

C’est la structure, qui désire organiser ses formations de cette manière (une clinique, un hôpital, un laboratoire, une école d’infirmière…), qui prend l’abonnement le plus adapté à ses besoins (nombre d’apprenants et de formateurs pour une période donnée).

Elle fonctionne en SAAS (Software As A Service) et ne demande à l’apprenant aucun logiciel spécifique à charger sur son ordinateur, sa tablette ou son smartphone.

Le logiciel est codé en HTML 5, il est donc utilisable sur tous les supports.

Cela peut paraître un peu compliqué mais en réalité la plateforme a été conçue pour être utilisé par des formateurs n’ayant aucune connaissance en informatique. Ainsi, en quelques minutes, le formateur sera opérationnel pour lancer sa première formation.

Attention, vous voyez que j’utilise le mot de formateur et, comme on ne peut faire de médecine sans médecin, de pain sans boulanger, on ne peut pas faire de formation sans formateur…

La plateforme ne remplacera pas les connaissances d’un formateur, elle lui simplifiera grandement la tâche et comme nous le verrons dans le billet suivant l’aidera à augmenter le taux de rétention des connaissances de ses apprenants, mais ne permettra pas à une structure de se passer de formateur, ce qui serait totalement contre-productif.